Oumaima Othmani étudiante en 2ème année Sup’HCom, nous parle de son stage en Turquie

Oumaima, pourquoi avez-vous choisi de faire votre stage en Turquie ?

J’ai choisi d’effectuer mon stage en Turquie, pour me développer et acquérir de nouvelles compétences bien évidement, mais pour aussi une simple curiosité de découvrir un autre environnement et m’offrir un horizon personnel et professionnel bien large.

 Concrètement, en quoi consistait votre stage ?

Le stage était une mission de volontariat à l’international qui consiste à aider des élèves âgés entre 14 et 18 ans à faire évoluer leur niveau d’anglais, et aussi à leur présenter concrètement une culture totalement différente de la leur qu’ils découvrent quasiment pour la première fois. Sans oublier que nous représentons mois et les autres volontaires venus des 4 coins du monde, une source d’inspiration pour ses élèves concernant nos carrières et choix d’études.

 Qu’est-ce que ce stage représente pour vous ?

Ce stage a été pour moi une belle expérience, qui m’a permis de se détacher de mes habitudes et de se redécouvrir dans un autre environnement, tout en étant hautement bénéfique à mon CV. Et bien sur les liens d’amitiés qui se sont créés durant cette période.

 D’après-vous, comment se démarquer lorsqu’on est une jeune marocaine en recherche de stage à l’étranger ?

Il faut toujours être ambitieux, courageux prêt à découvrir et, sans oublier l’idée ou plutôt c’est un principe qu’on doit toujours avoir, c’est où nous allons notre but c’est se développer, premièrement soi-même, deuxièmement l’autre. Mais bien sûr sans oublier quelques détails techniques, dont le plus intéressant, c’est les langues et celle universelle en ce moment c’est l’anglais.

 Cette expérience influe-t-elle sur votre projet professionnel ?

 Durant ce stage, il fallait que nous organisions des évènements et surtout animer des ateliers presque quotidiennement. Et l’esprit du groupe était une nécessité durant et hors les heures de travail. Mais le grand atout et surtout pour mon domaine qui est la communication, est bien la diversité culturelle.

Que retenez-vous de ce stage ? 

Cette expérience pour moi est un concentré d’expériences, non seulement sur le plan professionnel mais aussi sur le plan humain. Patience, confiance et persévérance, voici les trois mots qui définissent le mieux les qualités humaines que j’ai pu développer en Turquie. Déjà pouvoir se séparer de mon entourage familiale et vivre pendant 40 jours chez une famille turque et partager leurs traditions et coutumes, seul est un stage pour moi. Sans compter les qualités relationnelles que j’ai pu accroître dans l’environnement international.